Présidente-designé  

Melanie Fuller-Brudersas
 
Lettre de motivation
Mon nom est Melanie Fuller-Brudersas et je suis intéressée à me présenter en tant que Présidente-élue pour la Section des étudiants en psychologie. En tant qu’étudiante en deuxième année de maîtrise en psychologie du counselling, web master et Représentante étudiante de campus auprès de la Société canadienne de psychologie (SCP), cette position enrichira la relation et l'expérience que j'ai déjà entamée avec SCP. En tant qu’académique passionnée, motivée et enthousiaste, occuper cette position me donnera de l’expérience et des connaissances que je pourrai partager avec mes pairs et autres intéressés à se joindre à la SCP. De plus, occupant des postes actuels à la SCP en tant que membre exécutive de la Section de psychologie du counselling, au comité de planification de la convention et représentante étudiante de campus, mon expérience peut conduire à l'échange d'informations et à la création de nouvelles idées pour la planification et pour l'organisation des futures conventions de la SCP. En tant que participante et présentatrice avec le comité exécutif de la psychologie du counselling au cours de la dernière convention de la SCP, je m'identifie à la valeur de faire partie d’une organisation collective. Je ne voudrais rien de plus que de travailler avec d'autres membres faisant parti d’une équipe pour promouvoir et faire progresser la profession de façons créatives et engageantes.
 
Biographie
En tant qu'étudiante de deuxième année en psychologie du counseling, je continue à en tirer le plus de mon programme. Je possède présentement une MPC de 3,94 et j’ai été approuvée pour l’écriture de ma thèse avec le Dr Jeff Chang portant sur le divorce à fort conflit et de syndrome d'aliénation parentale. La recherche sera basée sur ma récente revue de la littérature, qui est actuellement en processus d’édition pour publication. Pour mon année de stage en 2018, j'espère atteindre une position de travail avec soit des couples ou des enfants. J'ai un intérêt particulier à étudier les dynamiques des relations romantiques, des systèmes familiaux, des enfants, de la personnalité et la psychopathologie. J'ai aimé communiquer avec d'autres professionnels à la convention de la SCP pour entendre leurs recherches et discuter de ceux-ci plus en détail. Une fois que j'ai terminé mon programme, mon objectif est de postuler pour le doctorat en psychologie clinique à l'Université d'Ottawa en 2019 afin de poursuivre mes intérêts professionnellement.
 
 James Colton Macdonald
 
Lettre de motivation
Comme je poursuis un diplôme en psychologie, je m'efforce de créer un impact positif sur tous ceux qui m'entourent. En m'impliquant dans différents projets à différents niveaux, je contribue à la production de résultats selon une perspective de recherche en psychologie. Mon intention est de devenir le Président-élu de la Section des étudiants de la SCP et de sensibiliser la population étudiante à encourager une plus grande participation des étudiants au-delà de la salle de classe. À mesure que je m'investis davantage dans l'étude de la psychologie, je pense qu'il est impératif de m'impliquer et de servir dans un rôle qui profite à ceux qui sont au-delà de moi-même et qui fait en sorte que les institutions en place continuent de prospérer au profit des générations futures. Dans cette position, je m'assurerais que toutes les questions soulevées seraient traitées en temps opportun, je travaillerais à promouvoir la SCP autour du campus universitaire et de faciliter les nouveaux étudiants à devenir une plus grande partie de la société. Ayant de bonnes compétences en gestion du temps, une personnalité attentionnée, extravertie et déterminée à terminer ce qui a été commencé, je serais un atout majeur pour le comité exécutif de l'ACP.
 
Biographie
En grandissant, j'avais toujours été attiré à aider ceux qui m'entouraient en adoptant une façon de penser différente. Aucun problème n'était trop petit. Ayant un ami m’ayant soulevé ce point, j'ai été attiré par la profession de psychologue. Mon objectif est de terminer un doctorat en psychologie clinique avec l'intention de travailler dans un cadre clinique. Actuellement, je suis président de l’Association des étudiants sous-gradués de l’Université de Regina, ce qui me permet d’assister à plusieurs comités dans le cadre universitaire et me donner un aperçu de la gouvernance des différents programmes universitaires. Avec la SCP, je suis un webmaster pour la Section rurale et nordique. J’ai également été membre du comité de rédaction de Notes d’Idées (Mind Pad) en tant qu'expert. Je travaille également activement dans un laboratoire de recherche à l'université pour le développement futur de mes connaissances. De plus, je travaille à temps partiel pour les Services de santé mentale pour les enfants et les adolescents-Centre d’autisme en tant qu'interventionniste autistique. En plus d'occuper un poste au sein de l'Association Canadienne pour la Santé Mentale à titre d'adjoint au programme. Au-delà de cela, j'ai été formé comme un intervenant pour le suicide, tout en servant également à faciliter la formation autour des compétences de sensibilisation au suicide à la communauté dans son ensemble. Je développe une gamme variée de compétences que je pourrai appliquer à d'autres situations dans le domaine de la psychologie. Pendant mon temps libre, j'ai travaillé à la construction de mon projet de recherche pour le programme de maîtrise. Je cherche à déterminer comment mieux prévenir l'idéation suicidaire. Au cours de mon cheminement pour devenir un psychologue clinicien, j'espère travailler dans une variété de domaines, d'élargir mes connaissances et de développer des concepts que je pourrai appliquer plus tard dans ma carrière. Je m'efforce de m'impliquer aussi pleinement que possible avec de nombreuses organisations liées à la profession qui assurent un développement et une croissance continue pour le succès des générations futures en psychologie.
 
Chelsea V. Moran
 
Lettre de motivation
Je me présente en tant que candidate au poste de Présidente-élue du comité exécutif de la Section des Étudiants de la SCP, en raison de mon intérêt à aider les étudiants à s'impliquer activement dans la communauté professionnelle, à diffuser leurs propres résultats de recherche et à découvrir leur identité professionnelle à travers les champs divers de la psychologie. À cette fin, j'ai participé à une variété d'organisations dirigées par des étudiants ayant des objectifs similaires. Par exemple, pendant mon diplôme de premier cycle, j'étais membre du comité d'examen par les pairs de la Conférence interdisciplinaire bilingue en psychologie de l'Université d'Ottawa. Je suis maintenant coordonnatrice des soumissions et de l'examen par les pairs de la conférence annuelle de la Société des étudiants diplômés de l'Université McGill qui aura lieu ce printemps. Ces expériences m'ont fourni des connaissances sur le fonctionnement interne des événements universitaires qui seraient précieux pour remplir les fonctions de planification et de soumission de Présidente-élue. Je participe actuellement à un groupe à McGill appelé l'Association étudiante McGill pour les soins de santé mentale axés sur la collaboration qui vise à relier les étudiants d'une variété de programmes liés à la santé mentale afin de créer un réseau multidisciplinaire de futurs professionnels. De plus, je peux servir la section étudiante en français. Je serai ravie d’être membre exécutive d’un groupe qui réunit les étudiants en psychologie à travers le Canada, puisque je crois sincèrement qu'un partage d'expériences est nécessaire pour notre développement professionnel. Je suis impatiente d'interagir avec des étudiants de toutes les régions du Canada et d'apprendre sur leur chemin envers devenir des scientifiques, des praticiens ou les deux!
 
Biographie
Chelsea a obtenu son baccalauréat ès sciences en psychologie à l'Université d'Ottawa et poursuit actuellement une maîtrise en psychologie du counseling à l'Université McGill. Au cours de son diplôme de premier cycle, Chelsea a terminé une thèse d'honneur avec la Dre. Sophie Lebel dans le domaine de l'oncologie psychosociale, en mettant l'accent sur la peur de la récidive du cancer chez les survivants du cancer du sein et gynécologiques. Elle a également travaillé comme assistante de recherche au Knowledge Utilization Studies Program de l'Université de l'Alberta, en utilisant des méthodes d'application des connaissances pour combler l'écart entre la recherche et la pratique dans la prestation de soins de qualité dans les foyers de soins. Elle poursuit son intérêt pour la psychologie de la santé au sein du groupe de recherche sur la psychologie de la santé du Dr. Annett Körner, où elle étudie la relation entre la détresse psychologique et les comportements de santé préventifs chez les patients atteints de mélanome. Elle est également impliquée dans des projets visant à décrire les propriétés psychométriques des questionnaires de santé comportementale et des traits psychologiques généraux tels que l'autocompasion. De façon plus générale, Chelsea est motivée à mener des recherches qui favorisent l'adoption d'une pratique fondée sur des données probantes pour améliorer la santé et la prestation de soins de santé mentale. Elle aime aussi participer à des initiatives de planification dans le but d'impliquer les éltudiants dans la communauté. Après sa maîtrise, elle espère poursuivre ses études de psychologie au niveau doctoral pour continuer à explorer ces sujets et à devenir une psychologue enregistrée.
 
Prachi
 
Lettre de motivation
En tant que participante active aux activités universitaires de l'Université de la Saskatchewan, je considère cette possibilité comme un moyen de partager mes expériences et mes connaissances avec mes collègues et surtout avec des personnes qui aspirent. J'ai passé ma vie en Inde et au Canada, ce qui m'a beaucoup profité de diverses façons. Étant donné que le Canada est un pays diversifié, je crois que je peux apporter de nouvelles idées à la table, à l'égard des étudiants en situation de diversité, tout en respectant les traditions et les objectifs de la Société canadienne de psychologie. Professionnellement, j'ai travaillé dans un hôpital médical où j'ai analysé l'ADN de patients atteints de sclérose en plaques. J'ai eu le plaisir de travailler sur un projet appelé «Engagement de sécurité des employés de la Saskatchewan dans l'industrie minière» pendant plus de deux ans. Cela m'a permis de comprendre l'importance du comportement humain et de la sécurité au travail. En outre, j'ai travaillé sur l'identification des mécanismes cérébraux sous-jacents derrière l'intégration multi-sensorielle. Les projets passés et en cours m'ont aidé à croître et à assumer divers rôles sur une période de sept ans - analyste en ADN humain, assistante de recherche, mentor de pairs, facilitatrice d'atelier, ambassadrice du programme de premier cycle de la SCP. J'espère faire partie du comité exécutif de la Section des étudiants de la SCP afin de promouvoir la recherche psychologique et l'avancement des nouvelles connaissances. J'ai activement présenté de nouvelles recherches sur des sujets tels que l'engagement en matière de sécurité et le comportement humain, l'intégration multi-modale, la latéralité du cerveau et les compétences d'étude efficaces pour les étudiants universitaires. Je participe activement à la facilitation d'ateliers sur les compétences d'étude (deux fois par mois). Aussi, le tutorat de statistiques et des méthodes de recherche sont l'un de mes emplois puisque ces emplois aident d'autres étudiants à réussir. Si vous votez pour moi, je contribuerai au développement ainsi qu'à la mise en œuvre d'idées nouvelles et créatives dans le domaine de la psychologie. Merci pour cette opportunité.
 
Biographie
Prachi est une étudiante à la thèse de spécialisation en psychologie à l'Université de la Saskatchewan qui étudie sous la direction de Dr. Steven L. Prime. Le titre de sa thèse est «Écoutez attentivement, cela pourrait changer ce que vous voyez: l’influence du ton auditif sur la perception du mouvement visuel». Sa recherche abordera des questions clés concernant des domaines cérébraux spécifiques impliqués dans l'intégration multi-sensorielle. Cette recherche est précieuse par rapport aux régions corticales inconnues qui aident les humains à atteindre une perception cohérente du monde. Elle détient un diplôme d'ingénierie dans le domaine de la biotechnologie de l'Université Amity. Elle s'intéresse aux processus cognitifs et à la neuropsychologie. À l'heure actuelle, elle travaille à l'identification des facteurs cognitifs (p. ex., mémoire, prise de décision et attention) liés à la sécurité des employés de l'industrie minière. Ce projet intitulé «Améliorer les cultures de l'engagement en matière de sécurité et de sûreté dans l'industrie minière de la Saskatchewan: une enquête collaborative et pluridisciplinaire» est financé par l'Institut international de l'innovation minière. Elle est désireuse de comprendre la cognition humaine et comment elle affecte le comportement des individus. Prachi se spécialise dans le développement d'expériences utilisant PsychoPy Software. Elle a contribué au projet lié à l'agence conjointe en utilisant l'électroencéphalographie. Elle joue également un rôle actif de facilitatrice d'atelier pour les étudiants de première et de deuxième année sur des sujets liés aux compétences d'étude efficaces (p. ex., gestion du temps, établissement d'objectifs, etc.). Elle offre du tutorat sur les statistiques aux étudiants en psychologie de deuxième année. Elle a l'intention de poursuivre des études gradués dans le domaine de la psychologie industrielle-organisationnelle après avoir terminé sa thèse d'honneur. Elle s'intéresse à l'engagement et au bien-être des employés. Prachi aime voyager dans différentes parties du monde. En 2016, elle a visité des parties de l'Allemagne, des États-Unis, et de l'Inde. À son avis, voyager aide à comprendre le comportement humain d'une manière plus pratique.
 

Agente des affaires francophones 

Georden Jones

Lettre de motivation
Je me présente pour un deuxième terme afin d’occuper le poste d’agente des affaires francophones pour la Section des étudiants de la SCP. Continuer de représenter les étudiants en psychologie francophones au Canada représenterait une opportunité pour moi de continuer le travail entamé au cours des deux dernières années. En particulier, la mise à jour du site web de la Section et sa traduction représente une tâche prioritaire pour moi et pour la Section. Continuer mon travail au sein du comité exécutif me permettrait de mener ce projet à terme. De plus, mon expérience gagnée dans l’organisation de la Conférence annuelle à Victoria en 2016 ainsi que de la conférence de 2017 à Toronto m’offre une meilleure connaissance des implications d’organiser les activités de la Section des étudiants à la conférence annuelle en plus d’une meilleure connaissance des besoins et intérêts des étudiants en psychologie. De plus, cette expérience me permettra de continuer à faciliter la liaison entre les membres de l’association afin de faciliter la collaboration et la communication entre ces-derniers. La langue représente un facteur cultuel important au Canada et le bilinguisme est un aspect crucial au maintien de cette culture canadienne. Étant complètement bilingue dans les deux langues officielles du Canada, je serai en mesure d’organiser des activités de liaison avec des étudiants et des programmes francophones à travers le pays en étant familière à leurs besoins et demandes particuliers ainsi qu’en représentant la communauté psychologique francophone dans toutes leurs spécificités. Finalement, je serai bien en mesure d’assurer une qualité élevée de français et d’anglais dans l’accomplissement de mes tâches puisqu’au long de mon cheminement académique, j’ai traduit plusieurs documents éthiques ainsi que d’outils de recherche qui peuvent de comptabiliser au-delà de 500 pages.

Biographie
Je suis d’origine d’une famille canadienne anglophone vivant au Québec tout près de la frontière Ontarienne. Ayant déménagée dans une région purement francophone en bas âge, j’ai vite appris une langue ainsi qu’une culture seconde : le français et la culture canadienne-française. J’ai choisi de poursuivre mes études sous-graduées à l’Université d’Ottawa puisque celle-ci offre tous ces programmes dans les deux langues officielles. Ayant terminé mon cheminement sous-gradué majoritairement en français j’ai aussi décidé de poursuivre mes études supérieures dans cette langue ainsi que de me qualifier pour la mention de bilinguisme à ma graduation future toujours à Ottawa. Au niveau académique je participe à plusieurs projets de recherche qui se relient à mon domaine d’intérêt, soit l’oncologie psychosociale, ainsi qu’à des groupes de discussion académiques et des conférences locales et internationales dans ce domaine. Mes objectifs académiques sont de poursuivre la recherche dans le domaine de l’oncologie psychosociale ainsi que de gagner de l’expérience clinique auprès de cette population dans le but de compléter mon internat dans le domaine de la psychologie de la santé. J’aspire pouvoir entretenir une carrière qui équilibre la recherche et le travail clinique en travaillant dans les deux langues. Mes intérêts personnels incluent le sport, en particulier la course à pied et le plein air, voyager, la musique et la cuisine.