BÂTIR VOTRE RÉSEAU

Vous voulez vraiment vous bâtir un réseau professionnel solide, qui vous apportera véritablement ce dont vous avez besoin pour faire progresser votre carrière ou vous développer sur le plan professionnel? Votre réussite professionnelle dépend d’un réseau solide et bien équilibré. Il est largement démontré que, pour quiconque veut bâtir un réseau solide, les associations professionnelles sont particulièrement utiles, car elles offrent à leurs membres des occasions de se rencontrer et d’échanger, aussi enrichissantes qu’intéressantes. Les événements organisés par votre association professionnelle, comme le congrès national, en sont de bons exemples. Le congrès national de la SCP offre cette possibilité à toutes les personnes, au Canada, qui gravitent dans le milieu de la psychologie, à titre de scientifique, de praticien ou d’enseignant. La liste ci-dessous est tirée d’un article de Tai Goodwin (coach en développement de carrière) et décrit les 10 principaux « types » de personnes à avoir dans son réseau. Bon réseautage!

  1. Le mentor : c’est la personne qui a atteint le niveau de réussite auquel vous aspirez. Vous pouvez apprendre de ses succès et de ses erreurs. Tenez compte de la sagesse et de l’expérience du mentor. La relation avec le mentor offre une perspective unique, car celui-ci vous a connu à travers vos hauts et vos bas, et vous a vu évoluer.
  2. Le coach : le coach est une personne qui se présente à différents moments de votre vie. Il vous aide à prendre des décisions critiques et à traverser différentes étapes de votre vie, en plus de vous offrir un point de vue objectif, sans conditions.
  3. L’initié du secteur d’activité : il s’agit d’une personne de votre domaine d’activité, qui possède des informations d’expert ou y a accès. L’initié du secteur d’activité vous tient informé de ce qui se passe aujourd’hui et des choses à surveiller dans l’avenir. Invitez-le à agir comme baromètre lorsque vous présenterez votre prochaine innovation.
  4. L’initiateur de tendance : c’est une personne de l’extérieur de votre domaine d’activité, qui est toujours au courant de la dernière mode. Cette personne a souvent des choses à dire sur tous les sujets qui vous intéressent. En ayant cette personne dans votre réseau, vous avez accès, par une voie non conventionnelle, aux contacts qui stimulent l’innovation. L’initiateur de tendance vous aidera aussi à maintenir l’intérêt de vos interlocuteurs pendant les conversations.
  5. Le « connecteur » : c’est une personne qui a accès aux gens, aux ressources et à l’information. Dès qu’elle tombe sur quelque chose qui a un rapport avec vous, elle vous envoie un courriel ou vous téléphone. Les « connecteurs » sont particulièrement utiles car ils vous font découvrir des façons originales d’établir des liens, de trouver des ressources et de saisir des occasions que la plupart des gens oublieraient.
  6. L’idéaliste : c’est la personne, au sein de votre réseau, avec laquelle vous pouvez rêver. Même si votre dernière idée semble peu réaliste, l’idéaliste va vous aider à réfléchir sur les façons de la réaliser. Sans jugement, son rôle est de vous aider à donner corps à vos rêves, même si vous n’avez pas encore de plan établi pour les concrétiser.
  7. Le réaliste : d’un autre côté, vous avez malgré tout besoin d’une personne qui vous aidera à rester réaliste. C’est cette personne qui haussera les sourcils lorsque vos attentes seront trop élevées par rapport à vos efforts. Le réaliste n’est pas là pour vous faire renoncer à vos rêves; il vous met plutôt au défi de travailler activement à la réalisation de votre rêve.
  8. Le visionnaire : le visionnaire vous inspire et vous impressionne par le chemin qu’il a parcouru. Il ressemble à l’idéaliste, mais il peut aussi vous aider à concevoir le plan qui vous permettra d’atteindre votre objectif. Une relation personnelle avec ce type de personne peut modifier fortement votre façon de penser et changer votre vie.
  9. Le partenaire : vous avez besoin d’une personne avec qui partager, qui est dans une situation similaire à la vôtre et qui a un parcours semblable au vôtre. En fait, les partenaires échangent beaucoup ensemble. C’est une personne à qui vous pouvez parler de vos victoires et de vos déboires. Les partenaires partagent les ressources, les débouchés et l’information.
  10. L’aspirant : l’aspirant est une personne auprès de laquelle vous pouvez jouer le rôle de mentor. C’est quelqu’un que vous pouvez guider et former en fonction de vos expériences. L’une des meilleures façons de montrer que vous comprenez quelque chose, c’est d’être capable d’expliquer cette chose à une autre personne. Et parfois, l’une des plus grandes motivations à surmonter les obstacles et les difficultés, c’est de savoir que quelqu’un vous regarde.

Évidemment, votre réseau devra avoir plus de 10 personnes. Ce qui compte, c’est de construire un réseau diversifié, en y adjoignant des personnes de différents domaines d’expertise, milieux, groupes d’âge, groupes ethniques, etc., qui correspondent aux rôles énumérés ci-dessus. Et le congrès national de la SCP est le meilleur endroit, pour les personnes qui gravitent dans le milieu de la psychologie à titre de scientifique, de praticien ou d’enseignant, où créer son réseau! Rappelez-vous que, si vous avez un réseau serré qui ne compte que des personnes qui viennent de votre région géographique ou s’intéressent à un domaine précis, vous vous privez de beaucoup de trésors cachés et de possibilités.